Retour
Frontières ouvertes - Lille 2004
La troisième et dernière session de Lille 2004 est placée sous le signe de l’architecture et du design. Un événement où les disciplines fusionnent avec humour et intelligence pour créer de nouveaux cadres de vie.

Le laboratoire Droog Design donne le ton avec son exposition Design, etc., Open Borders au Tri Postal. Les créateurs invités nous présentent des œuvres et des projets à la croisée du design, de l’architecture, de la mode et de la photographie. Quelles transformations ont-ils fait subir aux objets de notre quotidien ? Ils ont, entre autres, inventé un vase qui s’illumine lorsqu’il contient une fleur et s’éteint lorsqu’elle se fane, des peluches recyclées, des motifs de tapisserie créés par le grignotage de rats, des bijoux sertis de légumes, des baskets qui peuvent produire suffisamment d’énergie pour allumer une ampoule. Toutes ces inventions mêlent des univers aussi variés que l’habitation, la décoration, l’habillement, le recyclage, le monde animal ou végétal. Elles sont autant de signes de l’effacement progressif des frontières entre les différents univers qui nous entourent. Aujourd’hui, la liberté du créateur a grandi au point de pouvoir puiser son inspiration où il veut : le concept d’open source est né.
Toutefois, dans cet enchevêtrement d’idées et de fantaisies, deux « fils rouges » sont à retenir : la forte présence de la nature, comme vecteur d’authenticité dans notre quotidien, et l’interaction avec le public, chaque objet implique à sa manière le visiteur.

À Lille 2004, la question de l’interdisciplinarité a trouvé depuis longtemps une réponse dans le « mixage » des formes et des idées. Échanger, recycler, détourner, reproduire, compléter, sont les modes opératoires des talents de demain. Ce sont les mots-clefs pour comprendre comment ces designers, concepteurs, artistes, architectes pensent et améliorent les habitations, les objets et les rituels quotidiens.

À la fois « étranges et familiers », la plupart des concepts présentés questionnent le spectateur sur son propre mode de vie. Comment adapter sa maison à ses conditions de vie ? Est-ce qu’un objet n’est pas plus indispensable s’il a plusieurs fonctions ? Comment éviter la standardisation ? C’est à l’Hospice Comtesse que le Walker Art Center de Minneapolis propose, à travers une trentaine de créateurs et d’agences du monde entier, des réponses à nos besoins de mobilité, de multifonctionnalité et d’usage. Ainsi, Martin Ruiz de Azua a pensé une maison pesant moins d’un kilogramme et transportable dans sa poche, Nucleo une chaise qui pousse avec l’herbe, Do create un vase à briser pour le personnaliser, Michael Anastassiades une lampe qui aime le silence.

Il ne faut pas oublier une source d’inspiration plus étonnante, ce que l’Atelier van Lieshout appelle le « capital biologique », ou comment s’inspirer du système organique humain pour créer un système de survie autonome (The technocrat permet de manger, dormir, se soulager sans le moindre effort). Dans un style plus esthétique et ludique, les sculptures/tresses de Georges Pascal Ricordeau expérimentent contamination virale de la région.

Pour finir, c’est dans le chœur de l’Eglise Sainte-Marie-Madeleine que vous rencontrerez la beauté sous la forme d’une étonnante architecture lumineuse. L’artiste autrichien, Erwin Redl, a assemblé vingt mille diodes formant d’immenses rideaux bleus et rouges tombant de la voûte. Une expérience de la lumière unique, un moment privilégié.

Marie-Aimée Leroux


Design, etc., Open borders
Droog event

Tri postal, Maison Folie de Wazemmes, Carrefour, Marché de Wazemmes
04.09.04 – 28.11.04


AVL, la vie est belle
Atelier Van Lieshout
Tri postal
4.09.04 – 3.10.04


Etrange et familier
Design & architecture : les métamorphoses du quotidien

Musée de l’Hospice Comtesse Lille
8.09.04 – 28.11.04


Du côté de chez…
Erwin Redl : Fade I

Eglise Sainte-Marie-Madeleine
Jusqu’au 28.11.2004


B-architecten
B-EXPO Lille

Maison Folie de Wazemmes
4.09.04 – 26.09.04


E.B.O.L.A.
Georges Pascal Ricordeau/BmcPO

4.09.04 – 3.10.04


Pour consulter la totalité du programme, cliquez sur lien Lille 2004


visuel :Du côté de chez…
Erwin Redl : Fade I
Eglise Sainte-Marie-Madeleine
Marie-Aimée Leroux