Retour
MATISSE et l’arbre
Pour qui ne connait pas encore le Musée Matisse :
Le musée départemental Henri Matisse au Cateau-Cambrésis a été créé par le peintre dans sa ville natale en 1952.
Il a fait l’objet d’une redéfinition totale. Inauguré le 8 novembre 2002, les bâtiments, agrandis, modernisés, font du palais fénelon, un pôle culturel des plus importants, dans le département du nord
Il abrite une importante collection des oeuvres de Matisse.

Cette exposition thématique, composée de 120 peintures, dessins, gouaches découpées, photographies souvent inédites, provenant de musées et collections privées européennes et américaines (souvent collections de la famille matisse elle-même), nous fait comprendre outre la place du végétal dans l’œuvre, le rapport que Matisse entretenait avec la nature, et plus particulièrement avec l’arbre, qu’il n’a jamais au fond cessé de représenter.

Dominique Szymusiak, conservatrice du Musée Matisse et les organisateurs de l’exposition, grâce au concours de Mei-Yu Su, historienne de l’art chinois, y ont associé 10 rouleaux chinois, réalisés par des artistes chinois célèbres -caractéristiques du dessin de l’arbre à travers différentes époques.

Il semblait important de présenter l’œuvre de Matisse à côté de ces pièces à la forte symbolique, provenant d’une civilisation qu’il admirait beaucoup et qui lui avait fait comprendre, que pour peindre la nature , il fallait “devenir nature”, et que pour “peindre un arbre, il fallait monter avec lui.”

Il est associé à cette programmation une création contemporaine : une très belle installation vidéo de Bertrand Gadenne:
le feuillage, 2002.
Le feuillage est un film vidéo conçu avec des découpes de feuilles évoluant dans un mouvement aléatoire. La lumière, la couleur, le mouvement mettent en scène un jeu minimal de formes, qui projetées et mouvantes nous emmènent au cœur de la feuillure d’un arbre dans lequel le soleil se joue. L’émotion produite, nous ramène au cœur du vocabulaire plastique matissien, celui des gouaches découpées que Gadenne transforme en lumière de couleurs.

Parmi les nombreuses oeuvres de Matisse présentées ici, on a particulièrement aimé entre autres merveilles inédites :
Les dessins paysages, Le Piquey , près d’arcachon - été 1915 - pour leur pureté et l’évidente proximité avec la peinture chinoise et cette main tenant une anémone de 1944, sensible, délicate , forte et parfaitement juste.
Une exposition à voir et à revoir... avec beaucoup d’attention.

Rosy Chaignon.

Exposition du 11 octobre au 11 janvier 2004.

Le Musée Matisse à Cateau-Cambrésis est situé au sud du département du Nord – 90 km de Lille, 200 km de Paris, 20 km de Cambrais, 100 km de Bruxelles.

Ouvert tous les jours sauf le mardi.
Musée Matisse
Palais Fénelon
59360 Le Cateau-Cambrésis
Tel : 03.27.84.64.50
contact : Email

Pour plus de renseignements : cliquez-ici

Visuel : Paysage, Le Piquey
1915
graphie sur papier vélin
28*21,8
musée national d'art moderne, Paris