Retour
Nouvelles vagues
« Vagues 2 », second volet d’une exposition conçue en deux parties, est née de la rencontre de deux œuvres majeures, La Vague, peinte par Gustave Courbet à Etretat en 1869, et Vague, photographiée par Balthasar Burkhard plus d’un siècle après, en hommage au Maître. Récemment acquises par le musée Malraux et le FRAC Haute-Normandie, la mise en regard de ces deux œuvres donne le ton d’une exposition sur le thème de la vague au XXème siècle.

Ces deux très belles acquisitions ont permis au musée Malraux et au FRAC Haute-Normandie de s’associer pour créer le deuxième volet de ce projet.
« Vagues 1 », premier volet historique, était consacré aux « Paysages de mer » de 1850 à 1900. Tandis que « Vagues 2 », version contemporaine du premier volet, interroge jusqu’au mois de septembre, au musée Malraux du Havre, le point de vue des artistes du Xxème siècle sur le phénomène de la vague.
On pourrait craindre, comme au cinéma, que le second épisode soit décevant par rapport au premier. Bien au contraire, « Vagues 2 » est complètement justifié.

À partir des salles d’exposition, une vue imprenable sur la mer et le port commercial du Havre s’offre au visiteur, instaurant ainsi un dialogue judicieux entre les œuvres exposées et l’environnement maritime. L’architecture de verre du musée Malraux et son ouverture sur la mer offre un cadre idéal pour une telle exposition. On ne pouvait rêver meilleur endroit, « le plus beau musée du monde » selon Malraux, pour exposer les vagues.

Alors que « Vagues 1 » approfondissait les rapports peinture-photographie,
« Vagues 2 » élargit son champ à la vidéo et montre comment les artistes du XXème siècle ont réussi à capturer le mouvement et le bruit du fracas de l’eau. Une exposition plus dynamique et plus contrastée que la première grâce à la présentation de nouveaux médiums.

Au cœur de l’exposition, le canal à houle, réalisé en collaboration avec le laboratoire Mécanique, Physique et Géosciences de l’Université du Havre, permet de découvrir le phénomène de déferlement de la vague sous tous ses angles, tel qu’on ne peut pas l’observer au bord de la mer. Une machine qui a inspiré la jeune rouennaise, Kacha Legrand, pour réaliser une vidéo sur l’étonnant « ruban » de la vague (partie supérieure de l’eau en contact avec l’air et qui forme un ruban dans le canal à houle).

Tout au long du parcours, l’école de la photographie de Düsseldorf est largement représentée. Andreas Gursky, chef de file, est accompagné par des artistes moins connus, mais dont le parti pris photographique est tout aussi intéressant : Stephen Huges, Karin Apollonia Müller. C’est aussi l’occasion de découvrir les eaux bouillonnantes de Sonja Braas. Nan Goldin et Roni Horn jouent avec la surface de l’eau. Elger Esser poursuit la tradition des « paysages de mer ». Le module du début de l’exposition est consacré aux jeux d’eau, naïades et plongeurs.

La visite, riche en surprises, s’achève par la remarquable installation vidéo de Thierry Kuntzel. L’ingéniosité de The Waves démontre une fois de plus le talent de ce vidéaste français, encore peu connu. La position du spectateur interagit avec le déroulement de la vidéo provoquant ainsi des ralentis du déferlement de la vague.

À la fois écho du premier volet et pouvant fonctionner de façon autonome,
« Vagues 2 » offre un regard exhaustif et original sur la vague. Une exposition intéressante malgré un thème peu attractif. On espère que ce partenariat du musée Malraux avec le FRAC Haute-Normandie donnera naissance à de nouvelles collaborations.

Pour répondre au musée Malraux, le FRAC Haute-Normandie à Rouen, présente jusqu’au 8 août l’exposition " Thomas Fougeirol, écho à Vagues 2 ", dernière manifestation d’une série de trois expositions sur cet artiste. Le FRAC nous fait découvrir les oeuvres récentes de ce peintre français hors normes. C’est avec plaisir que l’on se confronte à la force passionnée de ses tableaux démesurés. A découvrir, les séries inédites des « vagues » et des « montagnes ».

Marie-Aimée LEROUX


Vagues 2 (volet contemporain) Hommages et digressions
26 juin – 27 septembre 2004
Musée Malraux
2 Bld Clémenceau
76600 Le Havre

Cliquez-ici pour les informations pratiques


« Thomas Fougeirol »
19 juin – 8 août 2004
Trafic Frac Haute-Normandie
3 place des Martyrs-de-la-Résistance
76300 Sotteville-Lès-Rouen


visuel : Balthasar BURKHARD - La vague, 1995, Frac Franche-Comté.